Pour moi la photographie de paysage est une construction mentale avant d’être une réalité.


Je suis toujours impressionné de voir comment la lumière peut tout changer malgré les conditions météo. J'adore sortir quand les conditions météo ne sont pas toujours favorable car c'est là que je m'exprime le mieux!


Les conditions météorologiques d’hiver nous réservent de grandes surprises . 

Lors de hautes pressions en été le beau temps vont de pair, mais en hiver, elles sont souvent accompagnées de brouillards et de nuages bas qui peuvent durer toute la journée. 




Nikon D850-400 isos- Objectif 135mm - f11 - 1/800s




Lors des hautes pressions atmosphériques en hiver couche d'air froid rencontre une couche d'air chaud, il y a condensation donc formation de brouillard . 

C’est ce qui se passe au Pays Basque comme certainement dans d’autres régions . 





Ce jour là j’observe la météo à Bayonne, nous sommes dans un épais brouillard où la lumière du soleil est à peine perceptible , nous sommes en haute pression 1030 hectopascal (hPa) un vent d’Est prédominant.


Je me connecte sur la météo, je regarde les courants , les prédominances des vents, il vient d'Est , après une analyse rapide je prends la décision de sortir faire de belles images du moins je l’espère !

🤔. 



Pour moi c’est la météo idéale car j'adore sortir par vent d'Est , lors des hautes pressions le vent d'Est, est un vent qui refroidit les basses couches favorisant les brouillards épais.








je monte à une altitude de 1000m ,un sommet pas pris au hasard , je file à la limite de l’Espagne pour profiter des micros climats existants aux frontières dû aux vallées et à d’autres phénomènes complexes 









Nikon D850 - 125 isos- Objectif 200mm - f7,1 - 1/250s


Arrivé à une altitude de 800 m c’est l’extase , comme en avion je domine tous les sommets émergents des nuages bloqués par le froid des vallées française . 


Je profite de ce paysage à couper le souffle pour réaliser quelques images qui serviront à des agrandissements et impressions suite à mes nombreuses demandes d’images insolites du Pays Basque. 



Nikon 850 - 500 isos- Objectif 300mm - f10 - 1/3200s



Nikon D800 - 125 isos- Objectif 70-200 - f10 -1/400s



Nikon D850- 125 isos - Objectif 70-200 - f10 - 1/500s


Est ce une chance d’être là au bon moment ? Parfois ça m’arrive sans le vouloir , ici ça été étudié mais j’avoue que la nature me récompense souvent ...  Pour conclure et je le répète souvent lors de mes formations photos en paysage , réaliser des photos de paysages est une activité à part entière qui demande une grande mobilité, investissement en temps et en matériel car soumis à de nombreux chocs thermiques ( dans mon cas )et surtout à une bonne connaissance en météo


Quel est mon secret :

  1. · Je reviens souvent au même endroit, sujet ou concept encore et encore, essayant de créer une meilleure image.

  2. · Pour moi une photo doit avoir beaucoup d’émotion et de la narration, pas des règles. Ils faut beaucoup de patience pour obtenir une image particulière.

  3. · Je créé ma propre chance en me plaçant aux bons endroits au bon moment. Cela demande beaucoup de planification. La recherche est essentielle, surtout s’il s’agit d’un lieu inconnu pour moi.

  4. · Enfin, je travaille constamment. Je pratique beaucoup. Essayant de nouvelles techniques et perfectionnant les anciennes.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© Vue d'Ici et d'Ailleurs - Jean-Charles RIVAS - Photographe